Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

[Adaptation, texte original] The Sound of Silence

(le post original est sur le forum de Gallifrance, mais j'ai eu envie de la poster ici.)

Le 23 novembre 2012, ma série préféré a 49 ans. Ce que vous ne savez pas, c'est que ma chanson préférée, The Sound of Silence, sortie en 1964 sur l'album "Wednesday Morning 3 A.M." de Simon & Garfunkel, à été écrite et composée par Paul Simon exactement le même jour. Il s'agissait d'une chanson racontant le traumatisme tout frais de l'assassinat de John F. Kennedy, la veille. Elle est souvent reprise lors de commémoration de drames nationaux aux USA (Paul Simon lui-même l'a chanté l'année passée pour les 10 ans du 11 septembre, à ground zero. J'ai eu l'occasion de voir Simon en concert, et j'étais terriblement triste de ne pas l'avoir entendu chanter.)

Donc, deux choses que j'adore, qui naissent le même jour. Et bien, pourquoi pas? J'ai tenté de réécrire, en français, la chanson, comme si c'était le Docteur qui parlait. J'ai respecté les places des rimes, la longueur des phrases et le rythme du mieux que je pouvait. Et voila ce que ça donne. C'est un peut mélancolique, mais avec de l'espoir.

D'abord, une vidéo de la chanson originale, pour vous rafraichir la mémoire:

 

Et le texte:

 

 

Bonjour Tardis ma vieille amie
Je suis venu te parler encore aujourd’hui
Parce que depuis que mes amis m’ont quitté
Je suis bien seul pour boire mon thé
Et leur souvenir en moi reste vivace
A travers l’espace
Et jamais ne vaincra le Silence.
Peut importe si un temps je suis seul
Les étoiles ne seront pas mon linceul.
D’autres amis encore je trouverai
Avec qui longtemps je vivrai
Et même si certains d’entre eux me manquent plus que je ne l’avoue
Même si je suis fou
Je me souviens de leur intelligence.

Te souviens-tu du jour ou je t’ai raconté
avoir fait du cacao et m’être fiancé
Depuis le temps que je te traine en caravane !
Oh, où es-tu, Susan ?
Des peuples écrivent des chansons sur moi
Et jamais je ne vous revois
Si vous saviez comme ça me manque.

Heureusement pour tout surmonter
J’ai toujours su compter sur le Brigadier
Sarah-Jane en tout temps je te revois,
Il y aura toujours une trace d’Ace et moi
Partant ensemble bras-dessus…
Bras-dessous.
River, fait attention aux Silences !

Oui bien sur j’ai des regrets éternels
Pour Adric, et de n’être resté avec elle,
Ma Rose que je ne cueillerais pas ici.
As-tu été heureux, Jamie ?
Vous savez, je rêvais de tous vous rencontrer.

Je possède l’Univers maintenant
Car à chaque seconde je l'apprends…
Et rien ne me l’enlèvera, surtout pas le Silence.

Commentaires

Une chanson magnifique, qui m'émeut au larme à chaque fois que je l'écoute. Quant à tes paroles, elles sont aussi très belle et très juste...

Écrit par : Dupond & Dupont | 24/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire